Bosch Security and Safety Systems Belgique
Bosch Building Technologies est l'un des cinq membres fondateurs à l'origine du lancement de la toute nouvelle Open Security & Safety Alliance.
Réponse au marché actuel qui se caractérise par l'évolution constante de l'Internet des objets (IdO)

L'Open Security and Safety Alliance

  • Bosch Building Technologies, Hanwha Techwin, Milestone Systems, Pelco et Vivotek Inc ont uni leurs forces en fondant l'Open Security & Safety Alliance.
  • L'objectif est de développer un cadre proposant des normes et des spécifications applicables aux composants, notamment un système d'exploitation spécifique à ce secteur, une infrastructure IdO, une approche commune en matière de sécurité et de confidentialité des données.
  • La start-up Bosch Security and Safety Things GmbH coopérera étroitement avec l'alliance pour garantir une plate-forme IdO innovante et compatible pour ses membres

Grasbrunn, Allemagne – Bosch Building Technologies, Hanwha Techwin, Milestone Systems, Pelco et Vivotek Inc. ont établi conjointement l'Open Security & Safety Alliance, Inc. Cette alliance est une société sans capital-actions, à but non lucratif, qui réunit des organisations partageant un même état d'esprit dans l'objectif de définir les spécifications d'une plate-forme standardisée commune de solutions de sécurité. « De cette manière, nous avons défini les bases pour la création d'un écosystème sûr et fiable pour le secteur de la sécurité et de la sûreté, qui rassemble fabricants de matériel informatique, développeurs logiciels, intégrateurs, spécificateurs, consultants, utilisateurs et bien d'autres intervenants », déclare Tanja Rückert, Présidente de Bosch Building Technologies. La collaboration et la définition de normes et spécifications convenues d'un commun accord, permettent aux acteurs du secteur de se concentrer sur les aspects qui apportent une réelle valeur ajoutée pour leurs clients et d'ouvrir de nouvelles perspectives d'application. L'approche de l'Alliance est de proposer des normes et spécifications applicables aux composants, notamment un système d'exploitation spécifique à ce secteur, une infrastructure IdO, une approche commune en matière de sécurité et de confidentialité des données. « La rencontre des différents acteurs du secteur, pour qui la standardisation et l'innovation sur ce marché sont nécessaires, ne pouvait arriver à un meilleur moment. Collectivement, nos utilisateurs finaux dépendent de nous pour mettre en œuvre cette nouvelle façon de collaborer. C'est une initiative remarquable pour Bosch et les autres membres de l'Alliance, mais en définitive les utilisateurs finaux de solutions de sécurité seront les grands gagnants » déclare Bernhard Schuster, Vice-président exécutif responsable Vente et Marketing et Security and Safety Systems chez Bosch Building Technologies.

Les solutions orientées connectivité et données rendent nécessaire la collaboration

Bosch Building Technologies a conscience de l'importance d'orienter le marché vers des solutions axées sur les données, qui apportent davantage de bénéfices aux clients. Le marché actuel manque de normes communes, ce qui rend impossible une telle orientation. L'existence et l'utilisation de nombreux systèmes propriétaires rend complexe et difficile l'utilisation pratique des données.

« La normalisation, la connectivité et une intégration inter-entreprise cohérente sont nécessaires, si nous voulons offrir à nos clients des solutions orientées "données" à la fois innovantes et basées sur l'IdO et l'IA », déclare Rückert. « Cette orientation va nécessiter des normes de qualité supérieure en termes de sécurité et de confidentialité des données et celles-ci devront être appliquées de manière cohérente par toutes les parties prenantes. L'alliance est le forum idéal pour définir ces normes communes. »

De nombreux acteurs du secteur impliqués

L'établissement de l'alliance par les cinq membres fondateurs, qui représentent également le conseil d'administration, résulte d'intenses discussions et échanges d'idées avec différentes entreprises actives dans le domaine de la vidéosurveillance, du contrôle d'accès, de la détection d'intrusion et de l'automatisation des bâtiments. Les parties impliquées allaient des fabricants aux fournisseurs de composants, développeurs et intégrateurs de logiciels, ainsi qu'aux distributeurs et aux utilisateurs de solutions actuels. Aujourd'hui, quelques 30 entreprises supplémentaires ont déjà manifesté leur intérêt de rejoindre l'alliance. Ambarella, Anixter, AndroVideo, Kings Security et NetApp ont été les tout premiers à parrainer l'adhésion. L'Alliance est ouverte aux acteurs des marchés de la sécurité, mais pas seulement.

Security and Safety Things GmbH va coopérer étroitement avec l'alliance

Security and Safety Things GmbH (SAST), startup récemment créée et basée à Munich, coopérera étroitement avec l'Open Security & Safety Alliance pour garantir une plate-forme IdO innovante et compatible pour ses membres. SAST crée un système d'exploitation gratuit et une place de marché numérique pour le déploiement et la gestion d'applications logicielles, initialement pour le marché des caméras de sécurité. À l'avenir, SAST envisage d'étendre également sa plate-forme à des domaines IdO supplémentaires. SAST est établie en tant que filiale en propriété exclusive de Robert Bosch GmbH et intègre la démarche stratégique du groupe Bosch vers de nouveaux secteurs de croissance basés sur l'IdO numérique. À l’avenir, SAST prévoie d'attirer de nouveaux investisseurs pour s'ouvrir davantage à des parties prenantes externes, et pour accélérer son écosystème.

Partager sur :

Contact presse et service multimédia