Passer au contenu principal
Bosch Security and Safety Systems I France
Musées

Des détecteurs d'intrusion pour prévenir les vols et les dommages au Musée des guerriers en terre cuite

Des alarmes de sécurité d'urgence protègent le Musée du mausolée de l'empereur Qin Shi Huang de Chine

Salle d'exposition du musée des guerriers en terre cuite, Chine

Sur les sites culturels les plus visités de Chine, comme le Musée des guerriers en terre cuite et le Palais d'Été, les touristes viennent du monde entier se confronter à l'Histoire. En coulisses, les détecteurs de mouvement de Bosch sont là pour protéger les statues, les armes et les ornements irremplaçables contre les vols et les dommages.

Guerriers en terre cuite dans la fosse

En ce qui concerne le personnel des musées, galeries et sites historiques, les expositions au public sont une arme à double tranchant : d'un côté, il doit permettre aux visiteurs de vivre une expérience historiquement riche, sans obstacles ni contraintes. De l'autre, il doit veiller à la sécurité et à l'intégrité des trésors culturels précieux exposés. Atteindre ce juste équilibre est particulièrement important au Musée du mausolée de l'empereur Qin Shi Huang, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, situé à Xi’an, en Chine. Découvert en 1974, ce site abrite une armée de guerriers en terre cuite vieille de 2 000 ans qui garde le tombe du premier empereur de Chine.

Visiteurs observant les statues en terre cuite dans la fosse

Lorsque le système anti-intrusion obsolète du Musée des guerriers en terre cuite a nécessité des améliorations, plusieurs problématiques ont émergé en matière de sécurité, à commencer par le nombre élevé de visiteurs (plusieurs milliers) à surveiller chaque jour par le biais d'alarmes de sécurité d'urgence. Outre le risque permanent de vols, la plus grande menace provient de la chute potentielle de téléphones ou d'appareils photo dans la fosse, entraînant l'intrusion de visiteurs sur la zone protégée susceptibles d'endommager les statues. Le deuxième défi portait sur les conditions extrêmes dans lesquelles la solution installée devait fonctionner ; en effet les fosses contenant les milliers de statues en terre cuite sont très poussiéreuses, ce qui peut détériorer les détecteurs.

Détecteur anti-intrusion monté dans une fosse

Troisièmement, le système de sécurité devait être discret et ne pas gêner l'observation de ces statues de guerriers et de chevaux grandeur nature. Avec ces facteurs en tête, les spécialistes Bosch ont déployé plusieurs centaines de détecteurs anti-intrusion sur les 16 300 m² de la zone. Pour détecter rapidement les failles de sécurité, des détecteurs ont été montés sur les parois des fosses, le long des statues, et d'autres au plafond, au-dessus des passages et des espaces dégagés.

Les détecteurs des systèmes Intrusion G Series installés dans les fosses exploitent des capteurs infrarouges pyroélectriques et la technologie de traitement adaptatif du bruit aux hyperfréquences.

Intégrés aux centrales G Series, les détecteurs intègrent les technologies de capteur hyperfréquence et infrarouges (renforcées par des algorithmes First Step Processing (FSP)) pour détecter les modifications de l'énergie infrarouge et les signaux à hyperfréquences lorsqu'une personne franchit les limites d'une zone de sécurité dans le musée ou à proximité. Capables d'éliminer les alarmes intempestives dues à la poussière et aux interférences environnementales, les détecteurs des fosses utilisent des détecteurs à fusion de données de capteurs infrarouges passifs (IRP) et hyperfréquence. Ces détecteurs de mouvement installés au plafond sont capables de détecter avec précision toute intrusion malgré leur montage au plafond, à 4,8 mètres de haut. une innovation sachant que le détection courante est de 2 mètres les limites de détection pour les détecteurs plafond.

Centrales intrusion G Series

En cas de tentative d'intrusion, les centrales G Series de Bosch déclenchent une alarme dans la salle de contrôle du musée en moins de deux secondes. Outre la localisation exacte du détecteur ayant déclenché l'alarme, l'équipe de la sécurité reçoit des images en temps réel de la scène, transmises par la caméra de surveillance, ce qui est possible grâce à l'intégration d'une plate-forme de sécurité vidéo tierce. Cette intelligence situationnelle permet au personnel d'agir rapidement et efficacement.

À l'insu du public, le système de sécurité intégré joue un autre rôle essentiel pour le personnel du musée : de nombreuses pièces remisées doivent également être protégées contre les vols. Là encore, les détecteurs Bosch surveillent les espaces de stockage qui ne nécessitent ainsi aucune présence humaine, ce qui génère des économies non négligeables. C'est une situation gagnant-gagnant : le personnel du musée est tranquille en sachant que les pièces sont sécurisées contre les vols, les dommages et les intrusions. De leur côté, les visiteurs vivent une expérience personnelle intense face à ces antiquités, sans grillages ni obstacles pour entraver leur observation.

  • Extérieur du Musée du mausolée de l'empereur Qin Shi Huang
« Notre coopération avec Bosch illustre à merveille la protection moderne de haute technologie des bâtiments historiques. Les systèmes anti-intrusion de Bosch renforcent le niveau de sécurité de ces sites historiques uniques. »
Ren Xuxin, Responsable du projet d'amélioration de la sécurité des fosses du Musée des guerriers en terre cuite de Xi’an
Icône Télécharger

Téléchargez le témoignage client au format PDF ici.

Partager sur :