Passer au contenu principal
Bosch Security and Safety Systems I France
Dépôts de transport/Entrepôts

Une solution industrie 4.0 intelligente

Intégration sur-mesure entre l'analyse vidéo et le logiciel de gestion de l'entrepôt

Image de la zone principale de l'entrepôt

Les entrepôts sont des environnements de sécurité complexes. Des centaines de travailleurs déplacent des milliers d'articles en empruntant des allées et des couloirs, ce qui rend difficile la tâche des responsables de la sécurité qui doivent détecter les vols de stock et repérer les colis manquants. Dans le cadre de cette réussite industrie 4.0, l'équipe du centre de distribution Bosch Automotive Aftermarket situé à Itupeva, au Brésil, a utilisé l'Internet des objets (IoT) pour élaborer une solution : l'intégration sur-mesure entre Video Analytics et le logiciel de gestion d'entrepôt permet de prévenir les vols, d'augmenter l'efficacité des opérations et d'améliorer le suivi des expéditions.

La nécessité de démêler une situation complexe

Image de l'entrepôt et des travailleurs

Situé à environ 70 km de São Paulo, le centre de distribution automobile d'Itupeva constitue une plate-forme centrale pour toute la région Amérique du sud. Le site qui s'étend sur 26 000 m² gère chaque année 68 000 expéditions de composants clés. Par conséquent, le moindre déplacement d'articles, de palettes et du personnel dans l'entrepôt se révèle difficile à suivre d'un point de vue logistique et sécuritaire. Il y a quelques années, l'équipe dédiée à la logistique a réalisé que les vols de stock étaient en hausse. Pendant ce temps, les demandes des clients concernant des articles égarés au cours d'expéditions nécessitaient de longues recherches, ce qui risquait de nuire à la réputation du centre. Il a fallu changer d'approche.

Image d'une marque correspondant à une zone réservée

Après investigation, il s'est avéré que les équipes de sécurité étaient débordées par le nombre d'alarmes déclenchées. Chaque incident enregistré par les caméras vidéo exigeait une vérification manuelle fastidieuse : chaque fois qu'un employé pénétrait dans une zone réservée, le personnel de la salle de contrôle de la sécurité recevait une alerte et devait effectuer un contrôle au niveau du système de gestion de l'entrepôt. Cette opération servait à confirmer si une tâche active avait été attribuée à cette zone. Dans le cas contraire, le service de sécurité de l'entrepôt devait lancer une investigation. Mais avec des milliers d'alertes et de fausses alarmes émises chaque jour, cela s'est avéré humainement impossible.

« Chaque vérification du système de gestion d'entrepôt étant réalisée manuellement, nous sommes parvenus à une situation dans laquelle les opérateurs de sécurité ne pouvaient pas vérifier les nombreux événements de sécurité. »
Mario Verhaeg, responsable produits chez Bosch Building Technologies

Intégration de caméras intelligentes au logiciel de gestion de l'entrepôt

Graphique illustrant le fonctionnement du système

Pour répondre à ces problématiques, les spécialistes Bosch ont œuvré pendant plus d'un an pour automatiser les longues vérifications manuelles : leur approche associe la technologie Intelligent Video Analytics (IVA) intégrée aux caméras Bosch à une configuration personnalisée de Bosch Video Management System (BVMS), et une interface au système de gestion d'entrepôt du centre.

Image d'une caméra installée

D'un point de vue technique, l'association de la technologie existante aux informations mises en réseau est ingénieuse : les 200 caméras de sécurité du centre de distribution, notamment celles de la gamme haute définition Flexidome IP de Bosch, s'adaptent à la technologie Intelligent Video Analytics (IVA). Cette fonction intégrée traite les données des images en temps réel et détecte les activités suspectes au moyen d'un algorithme. En premier lieu, l'équipe a « appris » aux caméras à reconnaître les objets présents dans l'entrepôt (par exemple, les chariots élévateurs et les colis). Une fois le système de sécurité capable d'identifier ces objets, il était prêt à interagir avec le système de logistique du centre.

L'équipe a créé une interface directe

Ensuite, l'équipe a créé une interface directe entre le système de gestion d'entrepôt et Bosch Video Management System (BVMS). Cette connexion permet à la vidéosurveillance du centre d'atteindre un nouveau niveau d'intelligence : les caméras intelligentes agissent désormais comme des capteurs IoT capables d'identifier les produits stockés dans le logiciel de gestion d'entrepôt, qui totalise actuellement 13 497 références. Le système vérifie également automatiquement les incidents de sécurité par rapport aux tâches planifiées dans le système de gestion d'entrepôt. Grâce à cette automatisation intelligente, les opérateurs ne reçoivent que les alarmes déclenchées par l'entrée d'un travailleur dans une zone sans tâche attribuée. En outre, aucune alarme n'est émise si cette personne ne fait que traverser la zone sans s'arrêter. Par conséquent, le nombre d'événements de sécurité a chuté de plusieurs milliers à une centaine par jour et les vols ont également diminué.

Suivi des expéditions en temps réel

Suivi des expéditions en temps réel

Du point de vue des opérations, non seulement la solution industrie 4.0 améliore la sécurité mais elle répond également aux besoins du centre de remplacer le long processus de suivi manuel des articles et colis égarés. Il fallait auparavant plusieurs heures à l'équipe de logistique pour localiser manuellement un objet perdu. A présent, un numéro de suivi est attribué à chaque article, en connexion avec les enregistrements vidéo, ce qui permet de consigner ses déplacements. Avec un tel niveau de transparence, l'équipe de logistique est en mesure de résoudre les problèmes d'inventaire en quelques minutes au lieu de plusieurs heures.

L'équipe de Louveira a utilisé ce nouveau niveau de surveillance pour bénéficier d'autres avantages

La mise en place réussie de ce système est une réelle avancée pour l'équipe du site d'Itupeva : il a été possible de remplacer les quatre barrières physiques qui protégeaient les zones sensibles de l'entrepôt par des « barrières virtuelles », correspondant à des zones de sécurité définies dans le système de gestion vidéo. Cette évolution améliore considérablement la réorganisation des zones et des étagères de l'entrepôt, qui est souvent nécessaire, sans compromettre la sécurité. De plus, la solution industrie 4.0 personnalisée réduit de façon drastique les coûts d'inventaire en permettant de réaliser un « inventaire virtuel » en temps réel, et son acquisition devrait être amortie en moins d'un an.

« Cette histoire est vraiment un bel exemple de réussite grâce à la solution industrie 4.0. La solution est techniquement complexe et requiert un degré élevé de personnalisation. Cependant, elle montre avec brio ce qu'il est possible d'accomplir avec l'aide de ces systèmes lorsque les ressources adéquates et les personnalités créatives sont impliquées. »
Mario Verhaeg, responsable produits chez Bosch Building Technologies
Icône Télécharger

Téléchargez le témoignage client au format PDF ici.

Partager sur :